Reforestation : l’élan de solidarité des Equatoriens

Reforestation : l’élan de solidarité des Equatoriens

Voilà un bel exemple à suivre par les pays minés par la déforestation. En Equateur, ils ont été plus de 580 000 à voler au secours de Dame Nature pour planter près de 600 000 arbres dans toutes les régions du pays, en une seule journée. Retour sur une initiative salvatrice…

Des milliers d’arbres plantés en moins d’une journée

Le nombre d’arbres plantés a atteint le chiffre impressionnant de 600.000 arbres appartenant à 200 espèces différentes, en moins de 24 heures! C’est un exploit jamais réalisé auparavant. Les participants n’avaient qu’à planter un arbre, prendre un cliché pour ensuite le twitter avec le hashtag de l’opération.

Le ministère équatorien de l’environnement et les autorités locales se sont chargés d’accueillir les volontaires et de les assister sur le plan logistique. L’opération a également connu la mobilisation des entreprises privées et même de l’armée. Les soldats, munis de pelles et de pioches, ont eux aussi tenus à participer à cet élan de solidarité. A noter que la région de l’Amazonie, appelée également Oriente par les Equatoriens, se situe à l’est de la cordillère et occupe la moitié du territoire du pays. C’est dire l’importance de sa reforestation.

Une politique d’Etat permanente

Le gouvernement équatorien aspire à mettre en place une « politique d’Etat permanente » visant à renforcer et encourager les efforts de reforestation en Equateur. Depuis 2008, les autorités du pays ont consacré une enveloppe de 74 millions pour faire face à la déforestation. A ce jour, la superficie reboisée constitue un peu plus de 4% de la superficie totale de l’Equateur. Les autorités souhaitent atteindre un niveau de déforestation zéro, à la fin du deuxième mandat du président Correa, en 2017.

Avec ses 6,7 millions de km² de forêt, l’Amazonie abrite 2 200 espèces animales et 40 000 végétales. Malheureusement, elle est plus que jamais menacée par le développement de l’activité humaine, selon le dernier rapport Living Amazon Report 2016 de l’ONG WWF, publié lundi 13 juin. Cette forêt qui s’étend sur huit pays d’Amérique du Sud représente un réservoir d’une extraordinaire biodiversité, aujourd’hui menacée.

Voter pour cet article: 
0
No votes yet
658 vues

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Soumis par le ven, 24/06/2016 - 16:52